En live

26/09/2021

Mini Transat

La 23ème édition de la mini transat aura lieu le 26 septembre 2021 et réunira 84 participants, des futurs grands noms de la voile et d’autres venus réaliser un rêve : traverser l'atlantique en ne disposant que du minimum technique. La classe mini, s'est peu à peu imposée comme une épreuve d’école pour les futurs grands skippers. A bord de voiliers de 6.50 mètres, sans assistance, la Mini Transat demande au skipper un niveau d’exigence élevé. La traversé s'effectue en 2 étapes : départ de la ville des Sables d'Olonne, avec une escale à Santa Cruz de la palma aux Canaries, puis une arrivée à Saint-François en Guadeloupe.La société korrigan a été désignée par la classe mini 6.50 pour organiser les trois prochaines éditions de la mini transat (2021, 2023 & 2025).
Liveboat accompagnera Hugo Picard, "thesailingfrenchman" sur les premières minutes de la Mini Transat ! Suivez en live le départ de @@thesailingfrenchman et son bateau SVB TEAM 👀

En live

26/09/2021

Mini Transat

Actualités à la une

Voir toutes les actualités

01/06/2021

Retour sur l’interview de Marine Legendre et sa participation à la PLM 2021

Marine Legendre, jeune passionnée de voile de 31 ans, s’est donné comme objectif de participer à la mini transat 2021 avec son bateau Pile Poil. Originaire de Paris, elle travaille pour le cabinet de conseil Ey qui est aussi devenu son partenaire titre dans cette aventure !

Depuis ses premières régates à 17 ans dans la baie de Toulon, elle participe à de nombreuses courses toutes l’année en mini 6.50.

Retour sur l’interview réalisée par Liveboat avant le départ de la Plastimo Lorient Mini 2021

Bonjour Marine, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Marine Legendre j’ai 31 ans et je suis consultante en système d’information chez Ey.

Comment es-tu arrivée dans la voile ? En mini ?

J’ai fait des stages de voile quand j’étais petite. Un peu plus grande, je me suis mise à faire un peu de compétition mais c’était vraiment très familiale et un peu sur un coup de tête j’ai voulu me lancer dans l’objectif mini transat !

C’est quoi ton bateau ?

C’est un pogo 3 qui porte le numéro 902, il s'appelle Pile Poile ! C’est un bateau relativement performant qui a déjà traversé deux fois l’atlantique. Une première fois avec Clarisse Crémer et une deuxième fois avec Benjamin Ferrer. J’espère qu’il m'amènera au bout, en Guadeloupe.

Quel est ton projet pour la suite ?

Déjà, on va traverser l’atlantique et on verra ce que ça donne ! j’ai toujours envie de faire du bateau ça c’est clair, c’est un peu une drogue la mer, on verra bien ou ça me mène !

À quelles courses participes-tu cette année ?

Cette année, je fais presque toutes les courses de la saison. Je commence par la première course : la PLM sur un autre bateau le 905, et ensuite je fais toutes les courses de la saison en double et en simple sur mon bateau.

Un moment inoubliable en mini ?

Cet été j’ai eu une course ou je n’ai pas pu prendre le départ avec tout le monde parce que mon pilote automatique était cassé. J’ai pris le départ très très tard et je pensais que je ferais ma course toute seule. Mais au bout de 48h, j’ai vu des petits bateaux sur le radar, je pensais que c'était des pêcheurs et en cliquant j’ai vu que j’avais rattrapé les derniers de la flotte ! Après 48h à être vraiment seule c'était un énorme bonheur !

Ton plat préféré en mer ?

C’est hyper important de manger sur le bateau donc chez moi c’est tartiflette risotto à chaque repas ! Et sans oublier le petit saucisson à l'apéro.

Ta musique préférée en mer ?

Ma musique préférée je ne la dirais pas parce que je n'assume pas ! Mais pour être plus corporate : toutes la clique française : Jean jacque Goldman, Daniel balavoine...

Et quelle est cette musique que tu n’assume pas ?

Max Boubil , J’adore !

Qu’est ce qui te manque le plus quand tu es en mer ?

Mon amoureux.

Un conseil pour ceux qui veulent faire du mini ou de la course au large ?

Lancez vous, je pense que ce sont des aventures qui sont absolument formidables ! Il faut être conscient que c’est difficile, que c’est dangereux, que ça demande énormément d'investissement personnel et financier mais c’est une super aventure, il faut se lancer !

Ton skipper préféré ?

Sans aucun doute Jean le Cam, c’est un marin d'exception et il me fait beaucoup rire !

Tu penses quoi de pouvoir regarder les lives de départ de course avec liveboat ?

C’est absolument fabuleux pour les sponsors et les proches de regarder nos départs. Surtout qu'avec la crise sanitaire, les pontons sont fermés. On essaie d’expliquer ce qu’il se passe mais personne ne se rend vraiment compte, je pense que c’est vraiment une grande chance pour les proches !

Cherches- tu encore des sponsors ?

Oui, j’ai la chance d’avoir EY, mon partenaire principale, qui finance une partie du projet mais je cherche encore 20 à 30% pour monter le budget et pour partir dans les meilleures conditions pour la traversée de l’atlantique !

Comment tu te prépares pour tes courses ?

Déjà il y a tous les entraînements en mer, ensuite une partie formation à terre avec l'électronique, la météo, la stratégie tout ça. Il faut aussi pas mal bricoler sur le bateau, j'essaye de me garder en bonne forme et d'améliorer tout ce qui peut être amélioré !

Qu'est ce que tu emmènes toujours sur ton bateau quand tu pars en mer ?

Je n’oublie jamais le saucisson ! Toujours dans la poche !

Mini Transat

Voir plus

20/09/2021

MINI TRANSAT 2021 : SUIVEZ EN LIVE LE DEPART d’HUGO PICARD // @thesailingfrenchman

L’équipe Liveboat est ravie de retrouver HUGO PICARD aka @thesailingfrenchman sur le départ de la MINI !
Pour l’occasion, nous avons proposé à SVB, sponsor titre d’Hugo, de réaliser un live pour suivre le départ de son coureur. Nous voulions proposer à sa communauté de suivre spécialement Hugo sur les premières minutes : challenge à relever dimanche ! 💪🏻

SUIVRE LE LIVE

LA MINI TRANSAT 2021, BIENTOT LE DEPART DE LA COURSE EMBLEMATIQUE DES PLUS PETITS VOILIERS DE LA COURSE AU LARGE !

En 2001, le vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven, remportait sa première Mini Transat « cette première course a propulsé ma carrière » confie-t-il. Il sera sur cette édition 2021 pour donner le départ !

Véritable défi de navigation et école de la course au large, la Mini Transat voit tous les deux ans un peu plus de 80 coureurs s’élancer dans la traversée de l’Atlantique. Équipés d’un bateau de 6,50, d’un « confort » minimaliste et d’une détermination sans faille, les marins en solitaire prennent le départ des Sables d’Olonne le 26 septembre prochain !

La Mini Transat existe depuis 44 ans, elle a pour objectif de renouer avec l’esprit aventurier des premiers transatlantiques, loin des courses très médiatisées et brassant des millions d’euros. Le rêve de ses coureurs, c’est d’abord traverser l’atlantique sur un mini bateau !

La Mini Transat Eurochef voit s’affronter des candidats d’horizon bien différents : des futurs grands noms de la voile, des jeunes, des moins jeunes et des petits nouveaux. Cette année, sur 90 coureurs, 14 femmes prendront le départ, un chiffre dont Marc Chopin, l’organisateur, se félicite. Au cours des années précédentes, ont participés des skippers reconnus comme Loick Perron, Michel Desjoyaux, Ellen Macarthur ou encore Laurent et Yvan Bourgnon… Les meilleurs de cette transat peuvent donc se retrouver par la suite sur des courses aussi prestigieuses que le Vendée Globe. Un veritable projet de vie, qui demande un investissement humain mais aussi financier : certains bénéficient de sponsors, d’autres y investissent leurs économies !

UNE TRAVERSEE EN 2 ETAPES, SANS COMMUNICATION NI ASSISTANCE

Le départ sera donné ce dimanche 26 septembre à 14h, des Sables d'Olonne, France Jusqu’à Santa Cruz (îles Canaries), où les coureurs profite d’une escale de 3 semaines, puis deuxième départ jusqu’à St François, (Guadeloupe). L’escale permet aux marins d’éviter la période cyclonique aux Antilles, période trop dangereuse pour la navigation. Aucune communication avec la terre autorisée ! Sur ces petits « karts de mers », on ne trouve ni ordinateurs, ni smartphone, ni liaison satellite ! Impossible donc d’utiliser la technologie ou des conseils de personnes à terre pour performer !

Seuls au milieu de l’Atlantique, ces marins téméraires ont seulement droit au bulletin quotidien fourni par la direction de course : météo, prévisions à 48h et les distances au but des concurrents. Ils peuvent néanmoins échanger entre eux, par le biais de la VHF.

Pour des questions de sécurité, des bateaux accompagnateurs les suivent tout au long de la course pour proposer une assistance d’urgence si besoin.

DEUX CATEGORIES DE BATEAUX S’AFFRONTENT : LES PROTOTYPES ET LES SERIES

Sur cette course se retrouve face à face deux types de bateaux : les bateaux de série (produits à 10 exemplaires au minimum) et les bateaux prototypes. Ces derniers sont des bateaux uniques nés de l'imagination d'architectes et de coureurs en quête d'innovation.

De nombreuses innovation de plaisance ou de course au large sont testées sur chaque édition, souvent reprise sur d’autres classes ou même sur des projets plaisanciers.

DETERMINATION, ENTREPRENARIAT ET GALERES

QUI SONT LES COUREURS DE LA #CLASSE MINI Aujourd’hui, la Classe Mini rassemble environ 500 adhérents dont une grande majorité de coureurs, de tous les horizons socioprofessionnels, du charpentier à l’ingénieur, de l’infirmière au steward, du journaliste au skipper professionnel.

Cette course exige de ses participants : force, endurance & expertise. Pour arriver à la qualification Mini transat, il y a d’abords des étapes à passer :

Pour se qualifier à la Mini Transat, il faut avoir effectué 1 000 milles en solitaire sans escale et accumulé au moins 1 500 milles en course dans des épreuves de la classe. Il y a actuellement 90 places, donc c'est vraiment premier arrivé, premier servi !

Bon courage à tous les coureurs, nous allons suivre cette aventure de près chez Liveboat ❤️

Les skippers en vogue

Tous les skippers